Molaires d'ornithorynque 

Argentine 

En Patagonie, des chercheurs argentins du musée de paléontologie de Trelew ont trouvé une mandibule d'Asfaltomylos patagonicus, âgée de 160 millions d'années. C'est ce qu'indique la revue Nature du 14 mars.

Sur le fossile, les paléontologues ont observé des molaires d'environ un millimètre. D'après la forme de ces dents, ils ont déduit que les mâchoires inférieure et supérieure devaient s'emboîter parfaitement. Indice que ces molaires servaient à mastiquer des aliments.

Cet ancêtre de l'ornithorynque confirme que les mammifères étaient largement répartis dans l'hémisphère Sud. Et que leurs dents étaient aussi performantes qu'au Nord. On pensait jusqu'ici que les mammifères du Sud ne disposaient que de dents rudimentaires, en comparaison avec ceux du Nord, dotés de molaires. A l'époque, la Terre comportait deux continents séparés par un vaste océan : la Laurasie au Nord et le Gondwana au Sud. Asfaltomylos patagonicus appartenait aux mammifères du Sud, les Australospenida, probablement à l'origine des monotrèmes. L'ornithorynque est de l'ordre des monotrèmes.

Aujourd'hui, le groupe des mammifères du Sud n'est représenté que par les monotrèmes australiens dépourvus de dents, tels les ornithorynques. L'ornithorynque est un mammifère qui vit en Australie et en Tasmanie. Cet animal poilu, de la taille d'un lapin, a un bec de canard et des pattes palmées, mais pas de dents...
 

Aurélie Deléglise 


Comments

Commentaires fermés