Les volcans seraient à l'origine de la vie 

États-Unis 

D'où viennent les hydrates de carbone, ces produits chimiques simples qui sont à la base de toute vie? Certains affirment qu'ils se sont formés dans les étoiles et qu'ils sont tombés sur Terre sous forme de météorites. Mais d'autres croient que ces composés organiques extraterrestres n'ont joué qu'un rôle marginal et que la plupart se sont formés ici. Jusqu'ici, on ignorait quelle « recette » chimique avait bien pu les créer. Mais un géologue américain vient de démontrer qu'ils sont un sous-produit du volcanisme.



On sait depuis des décennies que les roches volcaniques sont couvertes d'un mince film de composés organiques. Mais l'origine de ces composés demeurait mal connue. Everett L. Shock, de l'Université de Washington, vient de déterminer comment ils se forment. Ses calculs, fort complexes, tiennent compte de la température ainsi que de la composition du magma et des gaz volcaniques.

Les hydrates de carbone, selon cette théorie, se forment lorsque les gaz volcaniques se refroidissent, passant de 1 200 à environ 150-300 degrés. À ces températures plus modérées, le monoxyde de carbone et l'hydrogène émis par le volcan se combinent naturellement pour former des hydrates de carbone. Les conditions semblent également bonne pour créer des composés encore plus proches de la vie, comme des acides aminés et des polymères organiques. Chose certaine, la magnétite (un minerai de fer que renferme la lave) joue le rôle d'un catalyseur indispensable dans ces réactions chimiques.

Cette découverte peut sembler banale. Elle ouvre en fait de larges perspectives. Elle démontre notamment que la vie a pu apparaître dans les sources thermales sous-marines, loin de toute lumière du Soleil, une idée que le chercheur défend depuis 1992. Elle montre aussi que d'autres planètes ayant connu un volcanisme intense (Mars, Europa) pourraient aussi avoir abrité la vie. Enfin, celle pourrait permettre de décider une fois pour toutes si les la matière organique retrouvée dans une météorite martienne en 1996 est le résultat d'une vie microbienne ou d'une simple activité géochimique. 

Philippe Gauthier 


Comments

Commentaires fermés