Expédition scientifique au Chicxulub 

Allemagne 

L'une des grandes énigmes de la paléontologie touche peut-être à sa fin. Une dizaine de chercheurs américains, allemands et mexicains viennent d'obtenir les fonds nécessaires pour effectuer une série de forages en profondeur l'été prochain, au Mexique. On a déjà établi qu'une météorite géante a frappé la péninsule du Yucatan il y a 65 millions d'années. On veut maintenant démontrer hors de tout doute que c'est bien cet impact qui a provoqué l'extinction des dinosaures.

En fait, les dinosaures n'ont pas été les seuls à subir la «Â crise biologique du Crétacé-Ternaire », comme l'appellent les spécialistes. Lors de cette extinction massive, 76% de toutes les espèces ont disparu en quelques années seulement. Un événement majeur, mais la Terre en a connu de pires : il y a 251 millions d'années, la crise du Permien-Trias aurait éliminé 96% des espèces marines.

Environ 90 théories ont été avancées pour expliquer la disparition des dinosaures. Celle de la météorite géante est la plus populaire en ce moment. Il est vrai que l'objet qui a frappé la Terre, il y a 65 millions d'années, a provoqué un cataclysme difficile à imaginer : des tremblements de Terre de force 13 (les plus forts jamais enregistrés n'atteignent même pas 9), des raz-de-marée avec des vagues de mille mètres de haut et des milliards de tonnes de poussière bloquant les rayons du Soleil pendant des mois, voire des années.

Ce qu'on ne sait toujours pas avec certitude, c'est si ces rejets de poussière ont été assez abondants pour provoquer à eux seuls l'extinction ou si d'autres phénomènes ont joué à la même époque. Les forages au fond du cratère de Chicxulub, dans la péninsule du Yucatan, devraient permettre de fournir les réponses d'ici trois à quatre ans. D'un diamètre de 200 km, il a sans doute été provoqué par une météorite de 10 à 12 km. Sa profondeur devait atteindre 20 km à l'origine, mais il s'est presque entièrement comblé depuis. 

Philippe Gauthier 


Comments

Commentaires fermés