Categories
Partenaires

Des momies pré-colombiennes atteintes de la tuberculose 

Pérou 

En radiographiant des momies d'une tribu précolombienne, le bio-anthropologue Gerald Conlogue et ses collègues, de l'Université de Quinnipiac, dans le Connecticut, a constaté que certaines d'entre elles étaient atteintes d'une maladie apparentée à la tuberculose.

Les radios montrent que 6% des 188 momies ont la tuberculose. Cette découverte contredit la théorie qui rend responsables les conquérants européens de l'importation des maladies infectieuses en Amérique latine. La tuberculose est une maladie infectieuse causée par un germe appelé Mycobacterium tuberculosis. Le germe entraîne généralement une infection au niveau des poumons, mais il peut également toucher d'autres organes.

22% des momies ont de l'arthrose au niveau de la colonne vertébrale. Gerald Conlogue s'est dit surpris que des corps, dont l'âge ne dépassait pas 40 ans, aient de l'arthrose, affection dégénérative que l'on attribue au vieillissement. C'est une sorte de rouille articulaire qui détruit le cartilage et provoque sur les os une multitude d'aspérités. Selon les chercheurs, cette maladie a affecté les hommes comme les femmes et donne à penser que tous effectuaient des travaux physiquement éprouvants.

Les scientifiques ont également constaté que les corps possèdent des dents en très mauvais état.

Les corps, qui se trouvent actuellement au musée du village andin de Leymebamba, appartiennent à la tribu des Chachapoyans, des guerriers qui vivaient au Pérou il y a environ un millier d'années. Les momies ont été enterrées il y a entre 500 et 1 000 ans, dans des grottes des Andes péruviennes et ont été découvertes en 1996.

Gerald Conlogue, qui a présenté ses travaux le 28 novembre à l'assemblée annuelle de la Société des radiologues d'Amérique du Nord se tenant à Chicago, a fait part de son étonnement car il pensait que les Chachapoyans étaient à l'abri des maladies infectieuses de part leur isolement. 

Aurélie Deléglise 


Comments

Commentaires fermés