Categories
Partenaires

Trop dormir tue? 

États-Unis 

La croyance populaire, qui dit qu'il faut dormir au minimum huit heures par nuit pour être en forme, vient d'être balayée par une étude américaine publiée le 15 février dans les archives de psychiatrie générale. Cette étude révèle que les individus qui dorment sept heures par nuit vivent plus longtemps que ceux qui passent plus de huit heures dans les bras de Morphée. Chez ces derniers, le risque de mourir plus jeune est 15% plus élevé. Pour atteindre un tel risque de mortalité, il faut dormir moins de quatre heures par nuit.

En 1982, la Société américaine contre le cancer a réalisé une vaste étude auprès d'un million d'Américains. Les participants, âgés de 30 à 102 ans, ont rempli des questionnaires portant sur leur état de santé, leurs habitudes alimentaires, leur pratique sportive et leur consommation de tabac. Il a fallu plus de dix ans pour analyser ces milliers de données.

En comparant la longévité des participants, les chercheurs se sont aperçus que les longues nuits de sommeil étaient associées à une mortalité plus élevée. Mais ils n'en ont pas encore trouvé la cause. Ils ont remarqué que les gros dormeurs meurent souvent des suites d'attaques vasculaires cérébrales.

Les Américains dorment en général six heures et demie par nuit. Ce qui est bien inférieur aux huit heures recommandées. Cependant, les scientifiques ont noté une amélioration de la santé et de l'espérance de vie.

Que les insomniaques se rassurent, il est inutile d'avoir recours à des somnifères pour trouver le sommeil. D'autant plus que ces médicaments contribuent également à raccourcir l'espérance de vie.

N'allez pourtant pas changer vos habitudes. Car dormir peu rime aussi avec mauvaise humeur et fatigue. 

Aurélie Deléglise 


Comments

Commentaires fermés