Categories
Partenaires

Les technologies « martiennes » bientôt mises à l'épreuve 

États-Unis 

L'ouverture de la première base martienne habitée est prévue pour l'été 2000. Et elle sera située... dans l'Arctique canadien! Il s'agira, on l'a compris, d'une station expérimentale destinée à mettre à l'épreuve les technologies pressenties pour une véritable mission vers Mars, du recyclage de l'eau jusqu'aux véhicules tout-terrain, en passant par l'équipement de forage.

La base, qui sera construite au coût d'un million de dollars américains, sera entièrement autonome. Elle fera deux étages de haut, contiendra des laboratoires et des dortoirs et sera reliée par un couloir gonflable à un atelier servant aussi de garage pour les véhicules.

Le site retenu, l'île de Devon, présente une forte similitude avec Mars. C'est une endroit froid et sec, avec des crêtes rocheuses, des vallées et même des cratères. L'un de ces cratères a été exploré l'an dernier par une équipe de la NASA, également pour tester des technologies « martiennes. » La base expérimentale sera financée par la Mars Society, un organisme international voué à la promotion de l'exploration spatiale. La NASA n'a pas encore indiqué si elle se joindrait au projet.

 

Philippe Gauthier 


Comments

Commentaires fermés