Categories
Partenaires

Pluie et brouillard sur Titan 

États-Unis 

Titan, la plus grosse lune de Saturne, connaît sans doute des averses quotidiennes. C'est du moins ce qu'affirme Caitlin Griffith, de l'Université Northern Arizona, dans la revue Science. Une étude approfondie de son épaisse atmosphère lui a permis de repérer des nuages de méthane qui se forment et se dissipent chaque jour. Étant données les températures glaciales de –180 degrés qui règnent sur Titan, ce gaz retombe sans doute sous forme de gouttelettes.



L'atmosphère de Titan, 10 fois plus dense que celle de la Terre et principalement composée d'azote, est absolument opaque, sauf à certaines longueurs d'ondes spécifiques. C'est en analysant le spectre cette lune en lumière infrarouge que le spécialiste de la physique planétaire a réussi à obtenir un aperçu de ce qui se passe à quelque distance sous sa surface. Ce qu'il a vu : des nuages de méthane, recouvrant environ 1% de l'atmosphère, se forment chaque jour, puis se dissipent après deux heures environ.

Titan reçoit 100 fois moins d'énergie que la Terre. C'est un monde sombre, où le Soleil ne diffuse qu'une faible lueur à travers le ciel orange. La pluie de méthane retombe sans doute à la même vitesse qu'un flocon de neige à travers l'air épais. Dans ces conditions, d'où provient l'énergie permettant la formation de nuages? Le chercheur voit deux sources possibles : la chaleur résiduelle qui se dégage des profondeurs de la lune elle-même et celle qui est libérée lorsque le méthane gazeux se condense en liquide.

Le dernier survol de Titan, effectué par une sonde Voyager, a eu lieu en 1980. Une mission plus ambitieuse doit avoir lieu en 2004. La sonde américaine Cassini transporte un engin européen plus petit, Huygens, qui doit se détacher de son véhicule, plonger dans l'atmosphère de la lune et s'y poser, tout en transmettant des données. Cette manoeuvre devrait nous permettre de mieux comprendre son atmosphère (qui ressemble beaucoup à celle de la Terre des origines) et de déterminer si sa surface est solide ou si c'est au contraire un océan de méthane liquide. 

Philippe Gauthier 


Comments

Commentaires fermés