Categories
Partenaires

Enfin un vaccin contre la varicelle! 

Canada 

On se réveille un matin fiévreux, couvert de boutons et assailli de démangeaisons. Le «supplice» - doublé de l'aspect grotesque qu'il confère – durera plusieurs jours.

Qui n'a pas, dans son jeune âge, été victime de la varicelle? La maladie, disent les statistiques, infectera tôt ou tard 95 p. cent de la population canadienne, mais la plupart des cas se manifestent avant l'âge de 15 ans.

Ces souvenirs d'enfance appartiennent maintenant au passé : Santé Canada vient de donner son imprimatur à un nouveau vaccin contre la varicelle. «La varicelle est l'une des dernières maladies infantiles infectieuses contre laquelle aucun vaccin n'était encore disponible au pays», a déclaré le docteur Marc Lebel, du Service des maladies infectieuses à l'Hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

La maladie est causée par le virus zona-varicelle, qui fait partie de la famille du virus de l'herpès. Varivax est donc fabriqué à partir d'une souche du virus désactivée, qui déclenche la production d'anticorps dans le système immunitaire. Le nouveau vaccin est administré par voie sous-cutanée. Une seule dose est nécessaire chez les enfants de 12 mois à 12 ans, alors qu'il faut deux doses – prises à intervalle de quatre à huit semaines – pour protéger adéquatement les adolescents et les adultes.

Le virus peut aussi, beaucoup plus rarement, toucher les adultes. Chez ces derniers, les complications liées à la maladie sont beaucoup plus fréquentes. On parle de surinfections bactériennes, affectant le système nerveux central ou pouvant entraîner une pneumonie. La varicelle peut même parfois être à l'origine d'une encéphalite ou d'un décès. Selon une étude canadienne, cette maladie entraînerait des coûts de 122 millions $ par année au Canada.
 

Anne-Marie Simard 


Comments

Commentaires fermés