Categories
Partenaires

Pluton restera une planète 

États-Unis 

Pluton ne perdra pas son titre de planète. Hier, l'Union astronomique internationale a vigoureusement réagi contre ce qu'elle considère comme une erreur d'interprétation de la part des médias. Tous les objets du système solaire situés au-delà de l'orbite de Neptune reçoivent un numéro de catalogue, explique l'organisme. Le projet consistait à donner à Pluton le numéro 10 000, qui sera bientôt atteint, pour souligner son appartenance à ce groupe un peu particulier. Mais elle serait demeurée une planète de plein droit.

Il existe effectivement des astronomes qui souhaitent qu'on relègue Pluton au rang de planète mineure ou d'astéroïde. Mais il sont relativement peu nombreux, semble-t-il, parce que la rumeur de démotion a provoqué des protestations massives. Tellement que l'Union astronomique internationale a préféré abandonner le projet – pourtant essentiellement symbolique - de lui assigner le numéro 10 000.

Depuis sa découverte en 1930, Pluton fait figure de planète un peu étrange. Elle fait à peine 2 300 km de diamètre contre 12 756 pour la Terre ou 3 476 pour notre Lune. Autre détail insolite, elle est dotée d'un satellite qui fait la moitié de sa propre taille. Enfin, son orbite elliptique très allongée la distingue des autres planètes dont l'orbite est presque circulaire. Malgré ces traits peu typiques, l'UAI persiste à croire que Pluton remplit tous les critères couramment admis pour distinguer une planète d'un simple astéroïde. 

Philippe Gauthier 


Comments

Commentaires fermés