Categories
Partenaires

Le smog d'Asie pollue l'Amérique du Nord 

Canada 

L'épais smog qui asphyxie les habitants des mégapoles d'Asie traverserait le Pacifique et viendrait contaminer l'air des États-Unis. C'est ce que viennent de démontrer pour la première fois des chercheurs américains. En étudiant des images satellites, ces derniers ont constaté que de grandes quantités de poussière et de pollution industrielle franchissaient des milliers de kilomètres au dessus de l'océan Pacifique pour atteindre éventuellement le continent nord-américain.

En avril 1998, une gigantesque tempête de sable avait pris naissance dans le désert de Gobi, en Mongolie. Le nuage de poussière avait traversé l'océan et s'était rendu jusqu'au Texas. Au dessus des villes de Houston et de Dallas, le ciel était soudainement devenu opaque – faisant bondir les niveaux de pollution atmosphérique aux deux-tiers des normes établies par le département de santé américain.

Selon les scientifiques, la pollution venue d'Asie voyage dans la troposphère – la couche la plus basse de l'atmosphère – à une altitude maximale de 3500 mètres. En moyenne, cette masse d'air atteint la côte ouest américaine en sept jours, mais peut survoler l'océan en moins de quatre jours.

Pour l'instant, la quantité de polluants venue de l'est ne représente pas de réelle menace pour la population nord-américaine. Mais, la croissance industrielle fulgurante des dragons asiatiques et le peu de contrôle exercé sur la pollution ambiante dans cette région du globe pourrait à moyen terme poser problème jusqu'au pays de l'Oncle Sam. 

A.-M. S. 


Comments

Commentaires fermés